Article sur notre médiatrice animale, INES TIERCELIN : Zoothérapeute à Bénerville, Inès favorise les liens humains grâce aux animaux De la médiation animale. C’est ce que propose Inès Tiercelin installée depuis septembre à Bénerville.Favoriser le développement et l’épanouissement de la personne dans une approche différente que celle de la médecine. Voilà l’objectif d’Inès Tiercelin, qui, en septembre dernier, a créé son entreprise de médiation animale « Une patte pour l’avenir ». Après fait des études d’ethologie, un stage auprès d’enfants autistes et une formation d’un an à Angers, la jeune femme de 24 ans est revenue chez elle, à Bénerville (Calvados), pour développer son activité de zoothérapeute. Elle est accompagnée de Vador, un chien Bouvier Bernois, de Pirate et de Blackpearl, ses lapins et de Nougatine et Bounty, ses cochons d’Inde. Avec son arche de Noé, Inès se déplace dans des maisons de retraite, des instituts médicaux éducatifs (IME), des hôpitaux, des écoles,… Pour y rencontrer les personnes, parfois souffrant d’un mal être, et ce, afin de leur permettre d’accéder à un mieux-vivre grâce à la médiation animale.Le fait pour elle d’avoir plusieurs animaux est indispensable. D’abord pour les patients et leurs affinités, mais aussi « parce qu’après une semaine de travail, ils sont fatigués » concède-t-elle. D’autant qu’Inès exerce uniquement à l’extérieur. richardduval/journal le pays d'auge Unepatte Pour L'avenir

Revenir à la liste des actualités